Kubota Machinery
in Europe
You selected
Menu:

La mini-pelle est un produit complexe qui commande une réelle expertise

Si le constructeur, dont le nom est aujourd’hui étroitement associé à la mini-pelle, est présent depuis plus de 120 ans au Japon, il ne s’est intéressé à ce produit qu’à partir des années 1970. Le virage pris au début des années 1980 lui a permis de mettre en œuvre une stratégie redoutable d’efficacité, lui permettant, 30 plus tard, d’être leader mondial, européen et français de ce produit phare.

« Les racines de Kubota sont dans le machinisme agricole. Comme d’autres industriels japonais, le société a cherché à se diversifier. Travaillant déjà la terre et constatant la mécanisation des travaux, l’excavation était un débouché logique et naturel aux activités historiques, rappelle Shinichi Miyake, Directeur Général TP (Kubota Europe SAS). Aux débuts, nous avons procédé …

Par Jean-Noël Onfield – CHANTIERS DE FRANCE N° 502 – http://www.chantiersdefrance.fr/

Lire l’article complet en PDF

Retour à la liste d'articles

Nous vous proposons aussi

​La robotique agricole chez Kubota

Chez Naïo, du logiciel et du fait main – l’Usine Nouvelle n° 3552 i 1er MARS 2018 « Nous commercialisons nos robots très en amont de leur développement, explique Aymeric Barthes, l’un des cofondateurs de la start-up. Saison après saison, nous apprenons de leur comportement sur le terrain et nous réalisons des ajustements. Nous sommes dans un processus[…]

C’est l’heure du carnet de notes: Kubota gagne la confiance de ses concessionnaires!

Le Sedima (Syndicat National des Entreprises de Service et Distribution du Machinisme Agricole) a publié le résultat de son enquête de satisfaction, envoyée à 434 concessionnaires agricoles: Kubota se place sur le podium de l’indice de satisfaction 2016. Un très bon résultat pour une société comme Kubota qui place la satisfaction client au cœur de[…]

Kubota premier spécialiste du matériel agrigole à devoiler un spécimen d’exosquelette

Kubota se lance sur le marché des exosquelettes avec un prototype dévoilé lors du dernier SIMA. L’opérateur enfile son exosquelette comme un sac à dos et celui-ci lui permet de soulever une charge de 20 kg. Ces robots portatifs réduisent les risques de troubles musculos-squelettiques et le mal dos. Lire l’article : La France Agricole[…]