Kubota Machinery
in Europe
You selected
Menu:

Kubota à l’heure des (grands) comptes !

Après une année record en termes de ventes, avec plus de 3 000 pelles vendues en France, Kubota annonce déjà pour 2018 un cru exceptionnel, se basant sur son carnet de commandes actuel et sur une nouvelle offensive dédiée aux grands comptes. Pour ce faire, Olivier Boussion, un expert sur le sujet, a rejoint Kubota.

En cette période de transition, Kubota TP France avec Olivier Vanneufville, dix ans de succès commerciaux à son compteur, 35 000 pelles compactes vendues depuis l’an 2 000 et Olivier Boussion son successeur, ex-en charge des Grands Comptes chez Volvo CE France, veut accélérer son développement. « Entre expertise technique sur les produits et les services et connaissance approfondie des grandes comptes, hors loueurs généralistes, ma mission sera de consolider le travail accompli par Olivier Vanneufville sur la partie distribution, et qui a fait de la marque Kubota un leader incontesté sur le marché de la mini pelle en France », explique Olivier Boussion. Deux chantiers sont lancés, l’excellence dans l’approche des services et le rapprochement avec les Grands Comptes, l’un n’allant d’ailleurs pas sans l’autre.

Les projets ne manquent donc pas pour le constructeur en 2018… qui compte très rapidement mettre en musique une stratégie offensive sur la partie offre locative. De part sa grande proximité avec le terrain au travers de 120 points de service et une notion d’appartenance à la marque très forte, Kubota compte effectivement enfoncer le clou et être un acteur de la location, toujours en misant sur l’expertise technique de ses concessionnaires. « Pour cela, nous allons élargir notre offre locative, déployer de nouveaux services pour devenir un leader de tous types de matériels compacts », complète Olivier Vanneufville. Cette stratégie est d’ailleurs bien amorcée puisque 2 500 pelles Kubota sont déjà disponibles dans les parcs de location des distributeurs de la marque, ce qui en fait le 3ème loueur derrière les 2 majors.

L’autre grand objectif du constructeur est de consolider encore plus ses positons en Europe avec l’objectif d’atteindre les 30 % de parts de marché dès 2019. Pour cela, un travail important va être entrepris pour garantir le même niveau de services, quelque soit l’endroit en Europe. « L’expérience française, avec le succès que l’on connaît sur l’organisation de distribution pourrait même servir de modèle pour d’autres pays européens », ajoute Olivier Vanneufville. Consacrant de très importants investissements en R&D et anticipant depuis longtemps sur les futures normes en terme de motorisation, Kubota est confiant sur les grands changements à attendre dans l’industrie de la machine de chantiers.

 
En photo : Olivier Boussion et Olivier Vanneufville, travaillent de concert pour assurer une transition réussie à la tête de Kubota TP France ©BTP MAG
Par Franck PradesConstruction Cayola – 22 février 2018
Retour à la liste d'articles

Nous vous proposons aussi

“L’électrification des tracteurs agricoles devient une réalité”

“Kubota propose à la vente sa plateforme e-power (une extension à installer à l’arrière d’un tracteur diesel classique) qui délivre une puissance électrique de 10,5 kW, et offre une alternative aux faibles voltages disponibles à l’arrière des tracteurs” A lire ici : L’électrification des tracteurs agricoles devient une réalité – La France Agricole

Avec Kubota… quand on joue, on gagne gros !

En octobre dernier, la chance a souri à Julien Berger, éleveur à Vargheas, qui a participé au jeu concours “Réussir-Sommet de l’élevage”, en remportant l’utilisation pour plusieurs jours d’un puissant tracteur Kubota “M7151 Ambition KVT”. Découvrez l’article en totalité (“L’allier Agricole” N° 1069):

​La robotique agricole chez Kubota

Chez Naïo, du logiciel et du fait main – l’Usine Nouvelle n° 3552 i 1er MARS 2018 « Nous commercialisons nos robots très en amont de leur développement, explique Aymeric Barthes, l’un des cofondateurs de la start-up. Saison après saison, nous apprenons de leur comportement sur le terrain et nous réalisons des ajustements. Nous sommes dans un processus[…]